Biographie

Alexandre Desilets

Photo: Laurence Labat

Voix tout à fait particulière, instrument autant que moteur de création, Alexandre Désilets pose son ver magnifié sur la musique pour insuffler le beau dans la noirceur. Douleurs sublimées en des fêtes décalées, ses chansons défilent et s’emboîtent dans un souffle pop tantôt susurré, tantôt déployé, touchant toujours le cœur, parfois non sans y laisser quelques égratignures.

Au fil du temps et des créations, l’auteur-compositeur-interprète a décuplé les disciplines et investi le corps par le mouvement (Danse Lhasa danse, PPS Danse, Cas Public), endossant par le fait même le statut d’artiste de tête, de corps et de cœur. Trois albums se sont succédé sous ses impulsions, Escalader l’ivresse (2008), La garde (2010) et Fancy Ghetto (2014), réaffirmant chaque fois un peu plus fort le vibrant talent de l’homme, imposant une signature aussi vivante qu’affinée.

Cumulant une expérience constellée de prix et de mentions (Festival de la chanson de Granby, GAMIQ, ADISQ, Prix Félix-Leclerc, etc.), Désilets s’approprie les planches comme peu y parviennent depuis plus d’une décennie, d’un geste sensible, agile, au sommet de sa maîtrise.

Avec Windigo, on le retrouve au diapason de sa création, qui échafaude son art sur la bête qu’elle évoque, mythologie incarnée. Pour mettre à jour cet album orchestral de grande envergure, l’homme s’est entouré de certains des plus grands talents de la scène actuelle et délie son œuvre comme jamais auparavant.

Indica4 de trèfle Productions

© 2014 - Alexandre Désilets - Tous droits réservés

logo-footer-right

© 2014 - Alexandre Désilets - Tous droits réservés